Blog

Jan01

Pingouins dieppois, … pour pratiquer le bain de mer toute l’année

Voici quelques caractéristiques communes à tous les Pingouins Dieppois :

  • Aimer le contact stimulant de l’eau froide… Les sensations et les effets seront différents selon que la mer sera d’huile, ou agitée de vagues dans lesquelles il faudra sauter, selon qu’elle sera haute ou basse. Le corps est capable de supporter les températures de l’eau à Dieppe (comprises généralement entre 19°C l’été et 2°C au plus froid de l’hiver) en contrôlant bien sûr la durée d’immersion.
  • Éprouver une curiosité, voire un sentiment de défi et de surpassement face à cet élément qu’il va falloir « braver ».
  • Accepter de se surpasser (un peu) l’hiver pour profiter des périodes de mi-saison… Quel plaisir de nager plus longtemps lorsque l’eau dépasse les 10°C (le seuil psychologique des deux chiffres) ; alors que les promeneurs imaginent difficilement y tremper un doigt, les Pingouins profitent pleinement de la plage au cours des mois de septembre à novembre et de avril à juin.
  • Aimer le spectacle de la mer et de son environnement …Le site dieppois est pour cela exceptionnel : Les couleurs de l’eau, du ciel et des falaises sont toujours changeantes et le spectacle est sans cesse renouvelé. Cette beauté a inspiré de nombreux peintres.
  • Accepter la météo telle qu’elle est … Il n’est pas toujours très agréable d’affronter une petite brise ou un crachin ; cela n’empêche pas de se baigner et permet d’apprécier encore plus les jours ensoleillés, beaucoup plus nombreux.
  • Trouver des avantages aux galets …Pour y poser les vêtements lorsque la météo le permet, s’y étendre avec un massage efficace assuré, sans repartir avec du sable fin qui se serait glissé dans tous les recoins !
  • Apprécier la participation à un groupe… A plusieurs, l’effet d’entrainement est efficace ; les indécisions ou les petites flemmes sont vites balayées. Il est aussi plus facile d’évaluer ensemble les difficultés de la mer, qui sont amplifiées par l’effet de la température (force des vagues, mer descendante qui peut rendre la sortie plus longue). Dans une eau à 5°C, il est préférable de ne pas être seul.